Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 13:44
Mon blog sera bientôt sécurisé par un mot de passe.
Il passera d'ailleurs par la même occasion à l'extension .be

Je le fais uniquement pour des raisons professionnelles.

N'hésitez pas à me demander ce mot de passe (et à me donner de vos nouvelles).

Je reviens très vite avec des nouvelles de ma grande Papoose (comme j'aime son âge!), de mon petit miracle (comme j'aime cette petite fille si différente de moi, si zen...), de mon Indien (comme les difficultés d'organisation nous rendent proches aujourd'hui!), et de moi (nanmého, quand même!!!)
Repost 0
Published by M'Dame PMA
commenter cet article
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 21:31
Une année de changements pour toi
Des moments plus difficiles, des au revoir, des adieux
Essayer de comprendre ce qu'est le ciel
Mais aussi
Essayer tant de fois de voler
Apprendre à sauter
Danser comme une fée
Souffler dans une trompette
Remiser la poussette
Apprendre à nous séparer
Écumer les fêtes, y être toujours bien
Aimer rentrer chez toi
Demander chaque soir de quoi demain sera fait
Préparer quelque chose à partager, toujours, quand tu vas voir tes amis
Être timide, un peu
Être heureuse, tellement fort
Être mélancolique parfois, tellement tôt
Inventer tes mondes
T'y perdre souvent

Et puis

Accueillir
Vérifier que mon cœur ne s'est pas divisé
Vérifier parfois trop fort
Mais aujourd'hui, l'avoir compris je crois...

Sortir tellement plus grande de ces semaines-là
Tellement plus proche de moi

Il y a trois ans, tu chamboulais ma vie, se mélangeaient douleur et bonheur intenses
Une première année pour le montrer qui tu étais, lovée dans mes bras
Une deuxième pour dévorer le monde, y courir
Une troisième pour quitter la toute petite enfance et n'avoir plus peur de grandir

Et moi, je me souviens chaque fois de cette promesse... 10h21 et ces premiers mots... Je serai toujours là... Tout change, mais pas grand chose finalement, pas cet amour-là que j'ai découvert avec toi...
Repost 0
Published by M'Dame PMA - dans Mes secrets
commenter cet article
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 15:17
La grande

Est chez sa mamy et son papy pour 4jours. J'ai cru que j'allais crever. (Le manque et la culpabilité). Mais en gros, si elle ne m'entend pas ça a l'air d'aller...

Ne maîtrise toujours pas le pot. Quand je dis ça, je veux dire"n'est absolument pas du tout continente,on n'en est pas encore au stade du raté"

Va à cet effet rencontrer une kinesio demain. Je vous tiens au jus. On parlera, je n'en doute pas, d'un tard autres choses aussi...

Va mieux, beaucoup beaucoup mieux. Une question d'organisation draconienne de son temps et donc du mien


La petite

Va bien aussi

Est vraiment un enfant calme

Enfin je dis ça, elle est en train de râler dans son parc...

Bénéficié à la fois de nettement moins d'attention que son aînée, mais de nettement plus de latitude (allaitement beaucoup plus irrégulier, bras plus fréquents... Bref on se casse moins la tête)


La très grande - moi pour vous servir

Donc là, balise d'avoir abandonné sauvagement son enfant

Aimerais perdre des kilos et le dis en mangeant une glace - nan mais c'est canicule

Va très nettement mieux mais se dit que c'est bizarre que ça aille très nettement mieux quand elle gère son ptit bazar toute seule...

Vous embrasse, va ranger et s'étonner que ça reste rangé - pas d'homme pas de chien pas d'Adèle. Le truc de fou.
Repost 0
Published by M'Dame PMA
commenter cet article
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 22:05
Le jour où son papa a repris le boulot, A. s'est transformée en une sorte de petit diable jaloux, exténuant, à la limite de la méchanceté avec moi, faux-jeton avec sa sœur. J'ai cru que j'allais mourir et l'Indien a cru que je faisais une dépression post natale.
Il s'est rendu compte en vacances que ce n'était pas une dépression, que c'était juste la réalité qui était compliquée.

Vers le milieu de notre semaine de vacances, cela a commencé à s'améliorer. Ce n'est pas le top. Le coucher reste difficile et l'ange Adèle est clairement en veilleuse pour le moment. Mais je ne pleure plus en fin de journée, je ne pète plus de case comme j'ai pu le faire il y a trois semaines.
Malgré tout, j'ai peur. Parce que ce mieux, c'est quand on est deux a la maison. Bientôt, l'indien fait une session de boulot de quinze jours non stop (quand je dis non stop, je veux dire 7/24; je veux dire qu'il disparaît de vendredi 18 à vendredi 31) et je suis une boule d'angoisse à l'idée de cette difficile reprise.

La crèche d'A. est fermée trois semaines fin juillet (donc en même temps évidemment). Comme ils refusent de mettre quoi que ce soit en action pour la continence, je profite de ces semaines pour la laisser vivre cul nu. Cela fait donc deux jours et c'est un échec total, il faut bien l'admettre. Elle pose ses fesses sur le pot pour pouvoir jouer au jeu du pot sur ma tablette, se lève et va tranquillement pisser sur mon lit ou dans les interstices du canapé. Tant pis. Faut que je le fasse. En plus, l'indien est stressé par la moindre sortie sans couche, donc je dois le faire quand il n'est pas là sinon au revoir ma résolution de tenir le coup.

Je me le disais souvent avant, mais là je n'arrête pas : je suis une mauvaise mère. En tous cas pour le moment. Une mère fatiguée, qui menace sans tenir, qui ne pense qu'à caser son aînée chez des grands parents ou la baby sitter quand le père est absent, qui stresse à fond pour le pot au lieu de le vivre légèrement, qui cède sur un tas de trucs parce qu'elle a une numéro deux en train de prendre le sein et qu'elle ne sait pas faire autrement (enfin je m'en convaincs, mais évidemment que je pourrais faire autrement, je suis pas la première à avoir deux mômes quand même). Ma fille aînée est en train de me monter sur la tête et moi qui gère des ados hyper compliqués toute l'année, je ne parviens pas à l'éduquer. Triste constat.

Je trouve l'indien très jugeant et je n'en peux plus de ses regards qui en disent long sur son opinion. Il essaie de faire beaucoup ici avant de recommencer le boulot, mais j'ai l'impression que cela ne sert qu'à ajouter de l'eau au moulin de ses reproches. Pour lui, "des tas de femmes l'ont fait avant moi" donc il ne voit pas où est le problème.

Je me répète en boucle le mantra "ça va passer" mais j'attends comme le graal la rentrée scolaire. Enfin si on veut bien d'A. Donc si elle est continente. Vous voyez où je veux la boucler, hein, la boucle?

(Allez, pour le reste, c'est vraiment super facile avec B.)

(Mères qui y arrivez, vous êtes mes idoles même si je vous déteste un peu. Mères de jumeaux - hein elm, hein mamandemafilleule - vous êtes mes dieux, c'est tout)
Repost 0
Published by M'Dame PMA - dans Guide du Parentard
commenter cet article
7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 10:51

Dimanche 1er juin.

 

C’est la DPA. Une date qui finalement, ne restera pas dans les annales… C’était la date de naissance d’un Grand Méchant Ex, je m’étais tue mais je suis un peu soulagée, même si l’impatience monte…

 

Soleil, brocante, ma grande qui danse seule devant un concert – c’est bien la mienne…

Achats en tous genres, bonheur. Je marche, et marche, et marche…

 

C’est pour quand ? Pour aujourd’hui…

 

Lundi 2 juin.

 

On dirait que je vais avoir mes règles, petite douleur sans importance…

Jazz a rendez-vous pour la Grande Elimination de Poils Annuelle ; pendant ce temps je marche, et je marche, et je marche sous le soleil de la ville… Je ne le sais pas, mais je reviendrai dans le quartier ce soir, c’est celui du parrain d’A.

 

Après-midi sieste, quelques petites douleurs.

Rien de comparable avec celles d’A., donc je patiente…

 

L’Indien part au boulot, il doit faire la tranche 16-23h. Il ne la terminera pas…

Par sécurité, j’appelle le Parrain d’A. pour qu’il vienne souper à la maison.

 

À 16h04, une belle contraction me plie. Mais ce n’est toujours pas de la douleur…

Je commence à noter les intervalles.

Ils sont réguliers, déjà, toutes les 8 minutes. J’hésite : 8 minutes pour un deuxième, c’est court. Mais ce n’est toujours pas violent…

 

On s’amuse à noter, et à partir de 17h, c’est toutes les 6 minutes. Je commence à ne plus pouvoir parler pendant – drôle de sensation, enfermement sur moi mais sans réelle souffrance… Je file prendre un bain chaud et ça s’arrête. Bah, si ça s’arrête…

 

18h30, je vois que mes invités paniquent un peu. Tant pis, j’appelle l’Indien. Il est en surveillance d’étude et j’entends « ses » jeunes hurler de joie… Il sera là en 20 minutes.

 

On partage un repas, c’est étrange, il y a moins de contractions… On décide quand même de partir à la maternité et de déposer A. chez son parrain pour la nuit. « S’il ne se passe rien, on la reprend à 8h demain… »

 

Arrivée à la maternité à 20h45. Sur le parking, je tombe à genoux sur une contraction… mais je dis quand même que je n’y crois pas, que ce n’est toujours pas cette douleur-là… Je dis juste à l’accueil « Bah, j’espère que c’est pour aujourd’hui… »

 

Il n’y a pas beaucoup de monde, l’ambiance est sereine là-bas…

 

On m’ausculte, je ris, je dis que j’ai surtout peur de la perf’, prenez soin de moi J

 

En fait, je suis à… 5-6 cm.

Toute seule.

Pendant que la vie se faisait tranquillement…

 

Je rentre en salle d’accouchement (même salle pour le travail et l’accouchement, ici) et rencontre notre fée, Myrtille, la sage-femme qui sera avec nous pendant tout le voyage. J’aurai du mal à croire ensuite qu’elle s’occupait d’autres femmes. Elle a été disponible, à l’écoute, drôle… Parfaite.

 

On appelle mon gynéco, mais il donne une info sur les FIV trois étages plus bas… Ne le pressez pas…

 

Il arrive une petite heure plus tard… « Je vous l’avais dit ! »

Il se souvient de tout ce que j’ai demandé, de tout ce qui me faisait peur, de mon rapport à la péridurale : gérer une souffrance animale, je veux le faire (d’ailleurs on dirait bien que je l’ai fait !), ne plus me souvenir que de la souffrance, je ne veux pas le faire.

 

Je gère les contractions suivantes en chantant (ça fonctionne vraiment bien le chant). Myrtille me dit de passer dans les graves pour que bébé descende… Et elle descend…

J’ai eu, dans toutes les contractions, une fois mal. J’ai dit une fois « aïe » entre les Ohmmmm. Et je me suis dit « non. Gagne ». Et j’ai gagné.

 

Mardi 3 juin.

 

Blanche est mal positionnée et, sur les contractions, je suis à 7-8cm.

Il va falloir percer la poche (je la sens, la différence avec ou sans eau !!!) et la suite devrait aller très vite, la douleur sera sans doute très fulgurante.

 

Alors, Madame, je vous percerai la poche des eaux quand l’anesthésiste sera passé.

 

Souvenir d’A. : l’anesthésiste, le méchant, la sage-femme qui me tient fort et m’engueule, le nombre de piqûres, la fatigue dont il parlait dans mon dos… Je n’ai même pas vu son visage…

 

Ce soir, l’anesthésiste se présente à moi. Nous parlons de mes craintes, je lui demande de cacher le matériel. L’Indien se met face à moi devant la fenêtre pour que je ne voie aucun reflet. J’entends dans mon dos « ils sont mignons, c’est gai… » Et je me dis qu’on va le rester, qu’on va essayer…

 

Myrtille me serre fort dans ses bras et caresse ma nuque aux piqûres… Je n’ai pas mal, pas du tout…

 

Nous attendons un peu, la péri ne passe pas à gauche. L’anesthésiste revient, nous en parlons, il m’explique tout et répare l’erreur.

Je me rappelle celui qui ne croyait même pas que ça ne passait pas…du tout…

 

Maintenant tout va bien… Mon DocM revient percer la poche, ça va vite…

Je suis assise, je ris, je plane un peu, je revis déjà tout ça qui s’est passé si bien… qui se passe si bien…

Le cœur de Blanche bat au même rythme depuis le début, pas un sursaut, nous voguons ensemble…

 

Myrtille envoie DocM dormir un (tout petit) peu, me place comme je l’ai demandé en position physio pour que Blanche puisse se retourner naturellement.

A gauche, à droite… A droite et en cinq minutes, je la rappelle. Je crois qu’elle est là… Et elle est là, tout près…

 

Ne poussez pas avant que le DocM arrive !

 

Il vient.

Il prend ma main et je sens les cheveux de ma fille, si près… Je pleure enfin, ma bulle éclate…

 

J’ai poussé 5 fois.

Environ 3minutes.

 

DSC_0075.JPG

 

Jusqu’à 01h49, deux cris, mes premiers mots : « Elle ressemble tellement à sa sœur ».

Et tout l’amour que je craignais de ne pas ressentir m’a foudroyée.

 

 DSC_0033.JPG

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by M'Dame PMA - dans Miracle 2
commenter cet article
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 11:29

Elle est arrivée dans nos vies ce 03/06 à 01h49.

L'accouchement était absolument merveilleux, il correspondait à tout ce à quoi j'avais rêvé.

Sa grande soeur l'a merveilleusement accueillie.

Nous avons pu rentrer après 2 jours.

J'ai quelques soucis avec l'allaitement, et le retour à la maison a correspondu avec une petite chute d'hormones, mais je reviens bientôt vous en dire plus...

 

Pensées aux PMettes évidemment.

 

IMG_3615.JPG

Repost 0
Published by M'Dame PMA - dans Miracle 2
commenter cet article
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 08:54

Bon.

 

Elle s'installe quand elle veut, elle sort quand elle veut aussi (leitmotiv de la semaine...)

 

Je pense de plus en plus à faire couper mon téléphone.

        "J'ai essayé sur ton fixe et ça ne répondait pas donc j'essaie sur ton gsm! Si tu ne réponds pas c'est bon signe" (tu es gentil(le) mais on te préviendra...)

        "J'ai essayé sur ton gsm et ça ne répondait pas donc je m'inquiétais, peut-être es-tu à l'hôpital ! (il n'y aurait rien d'inquiétant mais je ne perdrais pas mon temps à te répondre...)

        "Oh ç'aurait été chouette qu'elle naisse comme moi" (ben elle va naître comme elle, hein. Et L'air de rien je suis impatiente aussi...)

        "Tu n'étais pas active sur FB aujourd'hui, on y a cru!" (non mais dans la vraie vie ça allait...)

 

Je pense à séquestrer DocM

Comme si tout ça était vraiment sa faute. Je suis sûre qu'il a mis un bouchon pour profiter des ponts!!!

 

Je pense à partir en voyage

Parce qu'elle ne sortira JAMAIS, ça devient clair!

 

Je tape beaucoup de conneries dans la barre de recherches de Google

Terme dépassé

Accouchement bb2 plus tard

Trucs pour déclencher

 

J'ai décidé d'être française

Histoire de donner ma voix à gauche (Nan mais chez nous aussi c'est le berdol hein)

Histoire d'avoir une DPA le 8 et donc de relativiser...

 

Repost 0
Published by M'Dame PMA - dans Miracle 2
commenter cet article
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 16:47

J'ai vraiment cru qu'elle viendrait plus tôt que ça ma B.

Ils doivent bien rire ceux à qui je dis depuis un mois que c'est pour bientôt bientôt...

Dont la secrétaire de DocM chez qui je prends rdv chaque semaine en disant "mais j'annulerai, hein..."

 

Tout est évidemment prêt (moi, plus ou moins).

 

A. nie très bien le sujet et a une faculté de changement de conversation assez impressionnante pour le moment. Sa petite valise est prête aussi, au cas où c'est elle qui irait dormir ailleurs et pas qqun qui viendrait. Son vélo de compét' est monté, caché sous notre lit - c'est le cadeau de sa petite soeur et il dégomme!

 

BM chérie nous emm*** avec des questions de réservation de vacances, parce qu'elle est teeeeeeeellement fatiguééééééééée qu'il faut absooooooooooolument qu'elle parte mi-juin.

Je rappelle que, tout près, nous n'avons (quasi) qu'elle (chez qui A. ait ses marques). Qu'elle est censée, non seulement s'occuper de A. quand j'accoucherai mais également garder notre bon vieux Jazz une dizaine de jours (hospitalisation + visites à la maison avec gros chien en pleine mue sans espace extérieur : pas bien).

Et, même si elle a quitté son job du samedi soir, ma BS continue à faire garder ses deux démons un samedi soir / 2 par BM, donc je suis priée de ne pas accoucher à ces dates (dont la DPA, quand même) puisque BM ne garde pas tout le monde en même temps (ceci dit, je ne voudrais pas étant donné qu'ils ont déjà essayé de se tuer l'un l'autre à 7 ans)... Je rappelle que BS est divorcée et a ses enfants une semaine sur deux. Mais le samedi soir, c'est sacré, hein.

 

L'Indien quant à lui s'est fait pigeonner dans son horaire... Comme d'habitude... Il a demandé à avoir un horaire allégé (= pas trop de nuits ou de soirées) fin mai et prévenu qu'il risquait d'être en CP début juin.

Résultat, il a un horaire de malade jusqu'au 1er juin, et puis que du light (bé té, faudra le remplacer). Il a même réussi à reprendre le samedi 31 d'un collègue (DPA le lendemain...).

 

Ce matin, jolie engueulade à propos de son CP. Hasard des horaires, il a congé le jeudi de l'ascension (férié ne veut pas dire congé à son boulot) et le vendredi. Mais il me précise que si j'accouche le jeudi, il trouve ça "plus honnête" de faire commencer son CP le jeudi de l'ascension et non le lundi (edit)!!! Hallucinant... Son travail nous séparera...

 

Bref : j'ai donc hâte, vraiment, que le stress de la date soit passé. Qu'on y soit, que tout soit réglé, que ma fille soit entre de bonnes mains et mon mec présent. J'essaie d'être pas trop pénible avec lui, mais je vous le glisse à l'oreille : s'il n'arrive pas à se bouger dans les temps pour l'accouchement (strepto : nous avons deux heures pour arriver à la mat' après la perte des eaux), je lui envoie le faire-part sms prévu pour nos connaissances.

 

Pour le reste, je guette ma culotte encore plus fréquemment qu'en DPO. A. est arrivée à J-5, je ne vous raconte donc pas dans quel état je serai mardi :-)

Nous avons rencontré une SF pour le retour précoce à domicile potentiel. Nous verrons comment je me/le sens et si cela s'avère possible avec le long week-end de l'ascension (ou de la Pentecôte :-))


Par contre, nous serons seuls en salle d'accouchement... Je n'en ai pas parlé ici mais nous avons quand même de gros doutes sur la SF précédente. Autant elle a été super pour l'avant-après, autant elle s'est quand même pointée très tard le jour J (à 300€ non déclarés, on en attendait plus d'elle) et surtout, il nous reste de gros doutes quant à sa responsabilité dans le non fonctionnement de la péridurale... Je ne m'épanche pas car il s'agit d'une accusation grave et que nous nous trompons peut-être... Mais cette fois, c'est sûr : je veux la péri! B. est dans le même (mauvais) sens que son aînée (dos à droite > accouchement par les reins), j'essaie un tas de choses mais elle se remet toujours dans cette position.

Bref, je sais bien mieux que la 1ère fois ce dont j'ai envie et besoin pour cet accouchement, et je ne laisserai personne se mettre au travers de mon chemin! (SVP, anti-péri, pas la peine de laisser d'arguments. J'en ai vécu un "à peu près sans", je sais de quoi je parle).

J'espère venir vous voir bientôt avec une toute belle nouvelle...

Félicitations à Marlysa pour son 2ème fiston. Nous avions (si on tient compte du décalage des frontières) la même DPA... Voilà qui me rapproche de la date fatidique...

Repost 0
Published by M'Dame PMA
commenter cet article
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 10:29
  • Qu'on ne trouve personne pour garder A.
  • Que l'Indien ne trouve personne pour le relayer au boulot.
  • Que ça arrive trop vite.
  • Qu'on n'ait pas le temps de poser une péri si je la souhaite.
  • Que je ne puisse pas revenir tôt.
  • Que je ne ressente pas ce que j'ai ressenti pour A.
  • Que A. ne soit pas heureuse.
  • Que ça arrive tellement tard qu'il faille provoquer (prévu le 11/06).
  • Que ça soit provoqué et que, donc, j'aie du temps en moins avec B.
  • Que ça soit provoqué et que, donc, je doive annuler notre semaine bretonne (on part le 28/06. Je sais, c'est secondaire).
  • Que ça arrive quand c'est le bordel chez moi et que je doive rentrer à la maison là-dedans. (je sais, certains s'en foutent).
  • Qu'on n'accorde pas autant d'importance à B. qu'à A. (déjà le cas pour la grossesse, je trouve...)
  • Que j'accouche seule.
  • Que l'antibio (p*** mais p*** mais p*** de streptocoque qui est encore là et va m'obliger à accoucher sous perf!!!) ne puisse pas passer entièrement et qu'on garde mon bébé en observation.
  • Qu'il n'y ait plus de chambre seule.
  • Que j'accouche seule (comment je l'ai déjà dit?).
  • Que ça ne soit pas aussi youplaboumtralala et que j'aie un post partum compliqué.
  • Que les médecins et les SF n'écoutent pas.
  • Que trop de monde se presse à la mater.
  • Que personne ne se presse à la mater.
  • Que l'Indien soit moins là pour moi, moins délicat que pour A. (déjà le cas pour la grossesse, je trouve...)

 

 

Repost 0
Published by M'Dame PMA
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 21:17

Absente depuis un moment, cette fois ce n'est pas le temps qui m'a manqué mais les mots...

 

Depuis fin février, un frère (d'accueil, pour celles qui ont suivi le bonsaï) aux soins intensifs, la faute à pas de chance...  Maladie du légionnaire. 50 ans. Calvaire de 6 semaines, il est décédé début avril. Pendant le calvaire, plus de week-ends, entrecoupés par les visites (une demi-heure par jour max à 120 bornes de chez nous ; pendant trois jours ses yeux ouverts mais des tuyaux partout, a-t-il su?)

C'était au moment où ma grande A. n'avait plus de crèche. C'était... difficile.

 

Début avril, coup de téléphone salutaire de l'infirmière dont je vous parlais dans le billet précédent. Elle a trouvé une place mi-temps, jusqu'en septembre, pour A. Libération. A. devient une petite (grande!) fille extraordinaire... Fin de l'amour d'instinct... Plus je la connais et plus je l'aime... Enfin le temps de nous retrouver parce que nous avons retrouvé chacune notre place et notre espace...

 

Mon congé mat' a débuté mardi passé. Encore quelques examens à envoyer à mon remplaçant et ce sera terminé.

 

Nidification en cours, mais clairement le deuxième ne s' "attend" pas dans la même organisation que le premier... J'espère qu'on va tenir encore deux ou trois semaines (dpa 01/06, donc dpa français 08/06) sinon la demoiselle n'aura pas de tenue de naissance (une des seules choses que je veuille acheter neuf, avec un porte bébé!)

 

Père une deuxième fois, ce n'est pas pareil non plus... Pour A. je crois que j'étais un écrin en diamant... Là, bon, "c'était pareil la première fois"... Lui aussi se met beaucoup moins de pression... mais vraiment vraiment beaucoup moins... On verra sur la table :-)

 

Grande peur : que le travail commence quand il sera au travail (justement)! On a des plans A, des B, des C... mais c'est pas pareil quand même! Croisons les doigts!!!

 

 

Désolée pour le style télégraphique.

J'espère revenir vous voir sous peu, moins en demi-teinte!

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by M'Dame PMA - dans Miracle 2
commenter cet article

Brièvement Vôtre

  • : Le blog d'une infertile primipare
  • Le blog d'une infertile primipare
  • : Une MDame. Un Indien. Mal barre pour la fabrication de bébés. Qu'ils disaient... Bienvenue chez les infertiles primipares, multigestes, miraculés de la statistique.
  • Contact