Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 19:57

Drôle de hasard : au moment où In vitro veritas arrive à la FN*C, je passe ma journée à cogiter à un projet autour de cette "aventure" PMA...

 

J'ai donc été assez heurtée par un commentaire qui a été laissé sur le blog de Lapuss, notre fameux "point de vue de mec", et qui l'accusait de mercantilisme...

 

Est-ce que créer à partir de ses propres souffrances relève d'une démarche mercantile ?

 

Est-ce qu'utiliser ce que la vie nous offre (cadeaux heureux ou cadeaux pourris, comme la PMA), TOUT ce qu'elle nous offre, pour en apprendre quelque chose, pour (se) délivrer, pour (se) témoigner, peut se résumer à un calcul de comptable?

 

Bientôt, certains de mes mots seront chantés par un duo (dont un ami). Ces mots parlent du deuil de ma mère, de chagrins d'amour vécus... Faut-il considérer que je suis utilitariste? (Oui, je sais, là je risque pas de gagner grand chose, mais si je pouvais, je ne me gênerais pas. Et puis je le souhaite, que ce CD marche du tonnerre).

 

Je rêve, moi, que des tas de créatifs et créatives infertiles publient leur quotidien... Je voudrais tant que cette situation soit offerte à la connaissance de mes proches, qui comprendraient peut-être mieux ce qui nous arrive... Qui, peut-être, prendraient alors beaucoup plus souvent la peine d'un simple "je me rendais pas compte que tu souffres à ce point-là,  et je pense à toi"...

 

Je rêve que l'un(e) d'entre vous me dise un jour : "C'est quoi, ton projet, parce que moi je sais faire ça, et toi tu sais faire ça, et on pourrait faire ça, peut-être"... Je rêve de laisser une empreinte de ce parcours si cette empreinte peut, même un peu, aider une fille qui serait perdue comme je le suis dans cet enfer. Pas seulement par démarche philanthrope. Aussi, simplement, parce que ma résilience se trouve là...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marlysa 21/11/2010 21:08


Merci de ce gentil mot. bisous


M'Dame PMA 21/11/2010 22:17



Je te sens très inquiète, et vraiment tu dois garder espoir. Et si tu dois passer par là on sera là. Biou



marlysa 18/11/2010 09:33


Pr l'IAC, je sens que nerveusement c'est dur dur pour toi. Que de stress, avec les contraintes de planning en plus à gérer, les retards (j'avais jamais pensé à ça, naive que je suis)... Pfff!!
Alors bonne idée de ton homme, mange de la viande rouge, demande à vérifier ton taux de fer. Faut essayer de rester au moins physiquement un peu en forme.
bisous


M'Dame PMA 18/11/2010 12:58



En fait, il faut avouer que j'ai des réactions particulièrement fortes aux hormones, donc j'espère que je ne t'inquiète pas trop... Par contre pour les plannings, oui, j'avoue que c'est un enfer.
Je sais pas dans les autres centres mais moi je sais à 15h ce qui va m'arriver le lendemain matin... Et comme je suis prof mes absences annocnées en dernière minute ça fout le souk, et je déteste
ça... Je crois que ma conscience pro est vraiment trop développée...


Je reste en forme, ne t'inquiète pas. J'ai étrangement la bouche pleine d'aphtes, mon stress se met là, c'est très bizarre. Je ne me sens pas particulièrement paniquée pour l'iac mais plutôt pour
tout ce qu'il y a autour.


Je te souhaite que ça ne t'arrive pas, tout simplement ;)


Je t'embrasse. A tout chez toi.



Cami 17/11/2010 15:15


Je ne comprends pas tout, je ne connais ni le "fameux" Lapuss, ni IVV (c'est le même?)
Ce que je sais c'est qu'un "travail artistique" (BD, musique, écriture...) puise forcément dans les émotions. C'est si ce n'est pas le cas que c'est du mercantilisme, si on n'est pas sincère dans
ce qu'on raconte.
Et le projet de faire connaître les douleurs de l'infertilité d'une façon ou d'une autre aux "non-initiés" est génial à mon avis, c'est si nécessaire!

Sinon, vive Dr M., ton MAGNIFIQUE follicule, ton MERVEILLEUX endomètre, et ton vendredi sauvé (et ton calin bien câlé)!!


M'Dame PMA 17/11/2010 15:20



Rho bah, je sais pas s'il est fameux, mais le lien est dans l'article (c'est In Vitro Veritas" et il y a un ptit débat d'idées en commentaires, à l'annonce de sortie de sa bédé - point de vue
drôle de mec sur les fiv).


Voilà...


Heu, sinon, tu sais dessiner? Ou bien t'es psy en plus de prof de maths? :)))


Biou


 


(AH, edit, je vois ta dernière phrase aussi. Oui, aujourd'hui, vive. Merci m'belle Cami, de suivre tout ça si affectueusement!)



CatsEyes 17/11/2010 11:54


en total accord avec toi!

Après l'échec de ma fiv1 en janvier j'ai écrit une bd...(je me suis inspirée d'un blogueuse célèbre pour les traits de personnages..et ben elle a vraiment du talent, c'est super dur à faire!) mais
cette bd (enfin c'est une suite de dessins sur feuille blanche!!), je l'ai juste fait lire à monchat, et peut être un jour si ca marche à mon doc...mais c'est tout...
mais je trouve ça salvateur de reporter toute ces énergies sur des projets créatifs, alors que certains soient reconnus pour ça, ne me gêne pas, au contraire..on en parle et c'est bien!


M'Dame PMA 17/11/2010 13:10



Je pense que ce qui a choqué, sur le site de IVV, c'est qu'il ait fait la démarche de "nous" contacter, de contacter "aufem.com", sans dire que ça allait être publié. Je trouve ça absurde, dans
la mesure où c'est son boulot, de ne pas l'avoir compris de suite... Mais bon.


Comme tu dis, on en parle et c'est bien ; et puis le mécanisme de création c'est ça aussi, ta bédé (qu'elle soit destinée à être publiée ou non), mais déjà, rien que nos blogs...


Voilà. Bises, yeux de chat. Moi j'aimerais bien voir ta bédé un jour.



lili 17/11/2010 11:27


J'ai toujours dans un coin de ma tête l'idée d'une bd autour de la pma, bien que je ne sache pas dessiner, mais pas une bd humoristique ou trop didactique, en fait je lis tellement de bd géniales
(que ce soit graphiquement, ou au niveau de la narration) sur des tas de thèmes, et sur ce sujet, il n'existe pas grand chose à ma connaissance... mais c'est un travail énorme...
et toi, tu penses à quoi ?
bisous


M'Dame PMA 17/11/2010 13:07



Je ne sais pas trop, j'aurais envie du côté humoristique que la BD propose, pas quelque chose de triste (même si la bédé le propose aussi) ; mais une sorte d'ouvrage bilingue... Du ressenti ET de
l'explication psy (sur le deuil, sur l'importance du problème) et/ou médicale (l'inexistence des problèmes liés au stress, les chiffres réels, des analyses de cas) vulgarisées.


Quelque chose que l'on puisse mettre à la disposition des "autres" (en fait de tout le monde) sans que ça soit une chianterie scientifique ni que ça se résume à un témoignage ponctuel soit "trop"
drôle (comme IVV, même si j'aime beaucoup), soit "trop" plaintif (les bouquins de type "ma vie est affreuse", j'aime pas).


A propos du phénomène du sida, il y a eu une bédé du genre, "JO". C'était destiné aux jeunes. L'histoire était un peu trop romanticocucu, mais l'idée m'avait beaucoup plu. Je ne compare pas le
sida à l'infertilité, attention, mais je pense qu'il existe une aussi grande part de la population à sensibiliser...


Je creuse...


Je pense en effet qu'il n'existe rien de tel. Et ça me manque, ça m'a manqué de ne pas savoir comment aborder ce problème ni avec les autres ni pour moi. Notre seule solution face à ça ce sont
les forums (mais j'ai du mal), ou les médecins... Entre les deux, rien...


Voilà. Le souci quand ça me prend, c'est que ça a du mal à me sortir de la tete. Je me vois déjà dans de supers projets, mais faudrait leur donner une consistance, et trouver du temps... Du
temps, du temps, du temps...


T'embrasse.


Au fait, c'est sûr que les bédés actuelles, vraiment, c'est un infini de possibilités.


 


 



Brièvement Vôtre

  • : Le blog d'une infertile primipare
  • Le blog d'une infertile primipare
  • : Une MDame. Un Indien. Mal barre pour la fabrication de bébés. Qu'ils disaient... Bienvenue chez les infertiles primipares, multigestes, miraculés de la statistique.
  • Contact