Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 21:09

alors article de merde.

Même si je ne suis pas censée écrire le dimanche.

Ni censée écrire pour me plaindre.

 

Mais ma tristesse, mêlée à ma colère blanche d'aujourd'hui, j'ai envie de les larguer ici...

 

J'avais prévu de rectifier un peu le tir de mon article de jeudi en précisant quand même que BM n'était pas indifférente à A., juste qu'elle ne capte pas qu'on aurait besoin d'aide et que sa présence, au lieu d'être salutaire, est invasive et/ou nous prend un temps con. Et que nous n'avons pas exactement la même attention à autrui ni la même notion d'hospitalité-politesse.

Je voulais préciser que c'était peut-être culturel, habituée que je suis à voir les grands-mères retraitées s'occuper à temps plein de leurs petits-enfants (et s'en réjouïr).

 

Mais finalement, fi du culturel, de la prise de distance, de la décentration.

La hache de guerre est déterrée.

Depuis 15h aujourd'hui.

 

 

ARRIERE PLAN

Petite communion du neveu n°1  -  celui de l'Indien, donc le fils de BS et de ex-BF.

En petit comité puisque BM interdit l'invitation à BP (à toutes celles qui vont écrire - intelligemment - que c'est à elle de faire des efforts et pas à nous, je répondrai que c'est juste pas possible. On a beau se dire à chaque événement la phrase théorique "on invite tout le monde et qui veut vient", on sait qu'on ne le fait pas. Cf. gestion des visites à la maternité).

Et elle ose me demander "pourquoi A. n'est pas encore baptisée". (J'en parlerai peut-être un jour, ke trouve ça important de la baptiser bébé, sauf qu'à cause du Bonsaï généalogique on reporte sans cesse).

 

 

EN MUSIQUE CONTINUELLE DE FOND

 

  • BM se réjouit que "A. ne sourie pas à ex-BF".
  • BM trouve que "le cadeau d'ex-BF est vraiment très mauvais pour les enfants"   (alors là, je partage son avis parce que c'est une console portable et que le gamin est à la limite de l'hyperactivité et qu'il a tenté à maintes reprises de blesser (gravement) son frère de 4 ans. Là où je trouve la réflexion stupide, c'est que de son côté elle lui a filé un lecteur de DVD avec karaoké. Et puis ça se dit pas, merde.)
  • BM passe son temps à critiquer la manière de bouffer de mon Indien (certes, c'est un barbare, mais bon, il a passé 12 ans et elle lui fait les remarques à haute voix et... en postillonant ses nouilles. Bon)
  • BM veut enfoncer la tute dans la bouche de ma fille en permanence. Même si on dit et répète que chez nous c'est : pour les chagrins, pour l'endormissement, point barre.

 

 A L' AVANT-PLAN

COMME SI ELLE LISAIT CE BLOG ET TENAIT A SE VENGER

MAIS SI TU LE LIS, AU MOINS, FINIES LES POLITESSES, PARCE QUE TU ES ALLEE TROP LOIN

 


CE DIALOGUE

 

bm - Mais en fait, je suis ta seule Mamy, hein A.! ?

moi- Heu, non, en fait il y a ma maman aussi, puis F., ma belle-mère (la femme de mon père), et puis ma Mamy...

bm- Oui mais F., c'est pas le sang !

moi- Oui enfin ma maman c'est le sang. Elle est plus là mais c'est la grand-mère d'A. !

 

ENFIN BON, ELLE EST MORTE.

JE SUIS LA SEULE MAMY.

 

Je n'ai pas claqué la porte du restaurant, parce que c'était la communion d'un petit garçon qui a déjà, pour son âge, bien trop de choses à expliquer à un psychiatre généalogiste.

Je n'ai pas insulté bm entre les dents parce que j'ai reçu, de ma maman morte, une éducation prônant le respect inconditionnel de mon aîné, surtout dans le cadre familial.

Je suis restée sans voix, pétrifiée.

L'Indien était dehors à fumer sa clope. Il a bien vu que j'étais bouleversée, mais nous n'avons pas eu l'occasion de parler sans elle dans nos pattes avant le retour.

Il propose de lui parler, mais je ne veux pas qu'elle refoute ça sur le tapis et passe ses journées à appeler bs et le monde entier pour raconter cet épisode avec son air innocent "m'enfin c'est vrai quand même ce que j'ai dit, je n'ai rien dit de mal".

Il ne l'excuse pas mais son explication est qu'elle est à la masse, complètement inconsciente de ses paroles.

Je ne sais pas.

Je m'en fous.

 

Toujours dans le respect de l'éducation que j'ai reçue, et parce que je veux que mon enfant connaisse ses grands-parents, les choses continueront comme elles sont.

Sauf qu'elle va bien finir par constater que c'est l'Indien qui dépose et/ou va rechercher et que je ne répondrai plus à ses appels.

Quant aux invitations chez nous, elles sont définitivement terminées.

Le seul message que je demanderai à l'Indien de faire passer, c'est que, qu'A. ait 10 mois ou 10 ans, il lui est formellement interdit de parler devant ma fille de qui que ce soit de ma famille ou de celle de l'Indien.

 

Mes colères "blanches" sont rares, mais toujours définitives.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by M'Dame PMA - dans Mes secrets
commenter cet article

commentaires

lili 11/06/2012 19:17

C'est terrible... Je ne comprends pas comment on peut en arriver à dire des choses pareilles. De tout coeur avec toi... Comment tu vas ? bises

M'Dame PMA 12/07/2012 17:53



Sans faire de psycho à 2sous, je crois qu'elle a très oeur d'être abandonnée. Elle l'a été par son mari et par son père de manière très brutale. N'empêche, je serais plutôt de celles qui pensent
que cela n'excuse pas, bien au contraire... Je vais bien, elle entache des moments, mais pas notre bonheur global :) et vous deux?  bise



barbidou 08/06/2012 16:23

Bon sang ... quelle chance j'ai.
En tous cas, ta maman aurait été fière de toi et de ton éducation.
Bisous

M'Dame PMA 12/07/2012 17:51



J'espère que ma fille aura cette chance, finalementr c'est notre seule solution, on ne changera pas nos familles :s


Ta phrase m'a immensément touchéd. bises



Laurette 07/06/2012 21:46

Je reste sans voix. Et je ne soutiens absolument pas la thèse du "elle ne se rend pas compte de ce qu'elle dit". Trop facile. C'est justement de ne pas se rendre compte, qui est impardonnable. De
n'accorder à ce point aucune importance à ce que ses mots peuvent faire vivre aux autres. Et facile d'en jouer aussi, surtout sur des sujets aussi sensibles. Chapeau bas pour la dignité que tu as
su conserver, en espérant que l'Indien saura se faire entendre. Je t'assure, je ne me remets pas de ce que tu as écris, à chaque fois que je relis tes mots, ça m'assomme. Des bisous de réconfort...

M'Dame PMA 12/07/2012 17:50



En effet, je suis persuadée qu'elle se rend compte de tout, mais que son fils se protège de cette éventualité, sinon il devrait revoir sa vie à cette lumière... Pas évident... Bises à toi et
merci



SopkWarrior 07/06/2012 16:05

My God, je lis ce blog depuis peu de temps et je ne croyais pas un jour tomber sur la possibilité de connaitre une BM de ce niveau là ! Non là franchement ça dépasse l'entendement ! Je me prosterne
devant ta maîtrise à dimansion intersidérale pour ne pas lui avoir dévissé la tête. C'est vrai que ça ne sert à rien, je te rejoins mais il y a des réactions primaires venant de notre condition
animale qui auraient pu momentanément te transformer en monstre et pour lesquelles tous les tribunaux auraient rendu un verdict de "violences ayant entrainé la mort sans intention de la donner"!!!
Vraiment chapeau, je n'aurais pas pu faire aussi bien j'en suis persuadée !

M'Dame PMA 12/07/2012 17:49



Coucou, et merci d'avoir laissé un message ! Tu sais, parfois, je préfèrererais laisser parler la femme préhistorique qui est en moi, mon surmoi est beaucoup trop fort!!! :-)



Elm orme 05/06/2012 17:42

Oh la la, c'est terrible ce qu'elle a dit, je n'en reviens pas :(
Comment peut on sortir des choses pareilles?!
Je comprends que tu n'aies aucune envie de pardonner et je me joins à ta tristesse et colère.
Avait elle bu? car je ne vois pas d'autre explication pour expliquer autant de méchanceté?!

M'Dame PMA 12/07/2012 17:43



Ah, non, faut lui reconnaître qu'elle ne boit pas... Pas de circonstance atténuante...



Brièvement Vôtre

  • : Le blog d'une infertile primipare
  • Le blog d'une infertile primipare
  • : Une MDame. Un Indien. Mal barre pour la fabrication de bébés. Qu'ils disaient... Bienvenue chez les infertiles primipares, multigestes, miraculés de la statistique.
  • Contact