Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 09:28

 

Alors quand on fait appel (rarement, même si elle a l'impression que c'est tout le temps, moi je dis, deux ou trois soirées par mois c'est rarement. Pour rappel : elle est pensionnée) à la maman de l'Indien pour un baby-sitting, je me dis toujours que si Grand-Mère du Ciel était encore là, ce serait pas pareil.

 

Je me dis qu'elle aurait un peu de matos de base chez elle. Un lit au moins...

Amener A. chez BM, c'est comme déménager.

 

Je me dis qu'elle connaîtrait les doses des biberons.

Parce que cette note à l'indélébile sur la boîte : "210ml + 7 cuillères arasées 8h 18h30 20h30" me rend malade.

 

Je me dis qu'elle aurait assez confiance en moi, en tant que mère, pour écouter ce que je lui dirais à propos du rythme de mon enfant.

Faut réfléchir pour demander un baby-sitting alors que tu SAIS que ça va foutre la nuit et le jour qui suit en l'air. Faut que ce soit vraiment une bonne soirée quoi.

 

Je me dis qu'elle laisserait pas le bordel dans ma maison.

C'est de là que vient cet article. Du fait que j'ai nettoyé DEVANT BM sa casserole de sauce bolo, que j'ai ramassé le parmesan qu'elle a dû râper direct sur le carrelage de la cuisine, qu'elle connaît pas l'usage d'un paillasson. Je ne suis pas "maniaque" : je fais les choses à fond et les entretiens pour ne pas avoir à suer ensuite inutilement.


Je me dis même qu'elle aurait sans doute fait quelques trucs pour m'aider... deux parts de bolo en plus, ça la tuerait pas...

Quand l'Indien a demandé à sa maman de prendre une manne de repassage quand je suis sortie de la mat', elle lui a dit qu'elle avait pas le temps... Pas le temps...


Je me dis qu'elle aurait nettoyé les biberons au lieu de les laisser traîner partout, à moitié vides.

Que dire de plus à ça? Quand c'est chez BM que A. passe la journée, on me remet les assiettes sales dans le sac...


Je me dis qu'elle parlerait à sa petite-fille dans un français (ou autre mangue maternelle...) syntaxiquement correct.

Je sais que je suis pas la seule à m'en plaindre... Par contre quand BM me donne des cours de linguistique, je la trouve un peu culottée quand même... Pour rappel c'est mon rayon quand même...

 

Je me dis qu'elle serait fière de moi au lieu d'être fière d'elle-même.

Se balader avec BM au marché de son quartier, c'est perdre un peu sa maternité...

 

Je me dis que parfois, elle me proposerait un relais quand les horaires de l'Indien sont vraiment trop difficiles. Juste parce que j'ai besoin d'air.

BM, jamais. UNE FOIS, je lui ai laissé A. pour ETUDIER mes examens de janvier, juste une aprèm. Elle m'a regardée comme une terroriste. Une autre fois, elle est venue à la maison parce que j'avais une gastro infernale, je voulais rester au lit entre les moments d'allaitement... Elle venait vérifier par la fenêtre que je dormais, et quand je lisais elle criait FAUT TORMIIIR!!! CHE ZUIS FENUE BOUR QUE TU TORMES!

 

Je me dis qu'elle traînerait pas quand on rentre à 23h, parce qu'elle comprendrait que le lendemain, je pourrais être fatiguée.

BM s'éternise... C'est plus possible, un de nous deux va craquer un jour, et j'espère que ce sera l'Indien. En plus, c'est alternativement pour : nous parler de ma BS (qui cumule ses conneries d'ados... Sa plus grande fierté c'est d'avoir été photographiée avec Miss Belgique, qui a 17 ans et trouve que "il faut savoir que les zomos c'est quand même des êtres humains, ils peuvent faire plus ou moins ce qu'ils veulent (sic)" . BM trouve ça génial.); bref, nous parler de BS, nous parler d'ex-BF en nous disant que c'est un salaud, nous parler du père de l'Indien en le critiquant (enfin, ça m'est réservé, et je me demande quand je vais péter un plomb).

 

Je me dis que d'ailleurs elle se permettrait jamais de critiquer devant sa petite-fille un autre membre de la famille.

Ce que l'Indien comme moi considérons comme la base des bases.

 

Je me dis qu'elle veillerait à mon confort (surtout quand j'ai un rdv de travail) plutôt qu'au sien.

Voilà, quand le bbsit commence le matin (pcq on bosse! MAF, oui, en projet aussi!), plutôt que de venir chez nous, on doit déposer A. chez elle. Bon, passe encore sauf qu'elle habite de l'autre côté de la ville et des embout (qu'on doit reprendre dans l'autre sens ensuite) et que vu qu'elle n'a AUCUN matos, on doit tout transporter, se garer au mieux le long de son grand boulevard, prendre trois fois l'ascenseur trop petit... Et puis elle nous fout en retard à chaque coup... Bref pour un rdv à 8h faut être à 6h40 chez elle...)

 

La boucle est bouclée...

 

Ce que je me dis surtout, c'est qu'avec ma Maman à moi, il y aurait en fait sans doute eu beaucoup, beaucoup de soucis aussi. De mésententes. De désaccords.

Que sa disparition a rendu étincelant ce qui ne l'était peut-être pas tant que ça.

 

Mais je SAIS qu'il y aurait eu, simplement, la possibilité de le dire.

 

Avec s'il-te-plaît, avec merci, avec pardon. Avec toutes ces choses qui existent déjà avec ma fille.

 

Ce lien-là, je ne l'ai pas.

Je me plains de tout ce que ça me fait perdre, matériellement.

C'est pour ne pas nommer tout ce que ça me fait perdre, tout court.

 

epaules----.JPGMa famille à moi

(et hop, vous avez le refrain en tête)

 

Edit : je précise que dans ma malchance, mon père qui a été un très mauvais père (ce n'est pas un jugement, c'est le sens commun) est par contre un Papy idéal (et par rapport à moi et par rapport à A.) Sa femme également. Bon, ils habitent à 150 km, donc pour l'aide quotidienne c'est différent. Mais malgré tout, quand on va chez eux on a juste rien à prévoir. Ils téléphonent avant, prévoient, et quand on reste un peu de temps ils réservent toutes leurs soirées pour nous laisser les nôtres. Tout en demandant une liste précise de ce qu'il faut faire, dire, donner. On est priés d'y amener du linge (on n'a pas de séchoir à Bxl) et ma belledoche s'en occupe en catimini même si je crie je vais le faire derrière. L'opposé quoi, mais sans doute aussi parce qu'on est plus loin, je ne sais pas.

Ils disent "reposez-vous" ; BM dit "Je dois me reposer" (mais de quoiiiiiiii?!)

Partager cet article

Repost 0
Published by M'Dame PMA - dans Mes secrets
commenter cet article

commentaires

lili 11/06/2012 19:21

Très jolie photo... Je t'embrasse très très fort...

M'Dame PMA 12/07/2012 17:54



Prise avec amour :) moi aussi!



Brige 06/06/2012 21:42

Elle est bien belle ta famille!Pour le reste, je comprends, j'ai un peu la même BM et le plus dur est de la classer dans les personnes toxiques et réussir à garder de la distance affective. Ta
fille n'en souffre pas et n'en souffrira pas plus tard parce que tu lui auras donné l'essentiel.Elle a l'air tellement heureuse cette princesse!

M'Dame PMA 12/07/2012 17:45



Ouf, suis pas seule... Ton expression est bien choisie, c'est ce que l'Indien (après 33 ans d'expérience) me conseille ; j'y arrive avec ma famille mais je "fais encore connaissance" avec elle...
Bah...


Merci pour la princesse :)



snowhite 03/06/2012 19:18

ha bah....toutes mes confuses....
les assiettes sales dans le sacs c'est le pire!
ce qui est bien, c'est que ton homme le "voit" et a l air de reagir ...
today , j'ai eu la bm. La plaie de mr. Mr qui ne sait pas bien prendre position.
Pas un seul mot sur mon bide arrondi!! le frere de Mr lui , qui s'en fou royal , a commenté le ventre.
Elle n'a pas voulu un gateau , pas un verre de jus de fruits :l'excuse :elle s'est gavée hier à un bapteme!!!!
C'est une femme qui n'est pas une "mere" . Pas de celles qui sont aimantes et douces, et dignes de l etre.
Ta mere et la mienne doivent bondir de "voir" tout ça..si elles etaient là , et sans enjoliver, elles seraient des mamies..Comme ton pere semble l'etre devenu.
Un jour l'enfant fera de lui meme le constat.
Tampis pour elles...les vilaines plaies!
bises

M'Dame PMA 04/06/2012 21:43



Un bon conseil que je n'ai pas suivi : mets les points sur les i avant que tes deux merveilles atterrissent. Je suis dans un beau bordel maintenant.


Enfin heureusement l'Indien semble avoir compris qu'il va falloir réagir. Elle a vraiment été trop loin(cf. mon article suivant) en touchant à la mémoire de ma maman. Pour le coup, la vilaine
plaie peut oublier définitivement ma gentillesse et mon respect.


Bises



marlysa 03/06/2012 07:38

Je sais que c'est pas le jour pr toi mais je te souhaite une belle fête des mamans quand mêm, depuis Montpellier:)

M'Dame PMA 04/06/2012 21:41



Merci ma belle! Heureuse fête à toi aussi!



louloutte 02/06/2012 22:04

hummmm elle a l'air sympa ta BM dit moi !!!!!
qd elle te parle et te raconte sa life, ou celle de ta BS occupe toi, ne reste pas juste a l'ecouter ou lui parler, et repond que par des oui ou non, ou des han han
et si tu le peux, change de piece, pour faire n'importe quoi mais change de piece pour couper court a la conversation
tu n'es pas sa psy
on sais tres bien que les parents parfait n'existe pas, mais bon la elle semble abuser qd meme la BM !!

M'Dame PMA 04/06/2012 21:40



De fait, elle exagère. Pour la famille, moi je m'en fous c'est juste que mon mépris grandit face à ces conversations qui tournent uniquement autour de la critique.


Mais je refuse catégoriquement qu'elle fasse ça devant A. Je suis vraiment une adepte de Dolto, et je pense que les enfants entendent et captent tout. Trop facile de dire que pour le moment on
fait pas gaffe. Quand alors?


Je refuse qu'A. entende ces trucs horribles et que nous devions passer par "ne dis pas à ... que...". Maintenant il reste à le formuler.


Bises



Brièvement Vôtre

  • : Le blog d'une infertile primipare
  • Le blog d'une infertile primipare
  • : Une MDame. Un Indien. Mal barre pour la fabrication de bébés. Qu'ils disaient... Bienvenue chez les infertiles primipares, multigestes, miraculés de la statistique.
  • Contact